Vous êtes ici

Archives des actualités

Visite de terrain sur le thème de l'agriculture urbaine

Le 11 septembre, les membres du Cercle de travail Environnement sont invités à une visite de la Maison de l'Alimentation et de la ferme de Budé. Trait d’union entre la ville et la campagne, les fermes urbaines permettent non seulement la production et la vente d’aliments en circuit court, mais également d’enrichir la ville en biodiversité et de sensibiliser la population aux enjeux du développement durable. Genève est un canton pionnier en matière d’agriculture urbaine en Suisse, notamment à travers des initiatives de promotion et de valorisation de l’agriculture locale. Cette rencontre est l’occasion de découvrir la ferme de Budé, qui au milieu des immeubles, défie l’urbanisation. Outre la production agricole biologique et la vente de produits locaux, cette ferme s’investit dans la sensibilisation, en utilisant notamment les locaux de la Maison de l’alimentation du territoire de Genève (MA-Terre). En fin de journée, les échanges se poursuivront lors de la Table ronde philanthropie & biodiversité.
Sur invitation uniquement.
 

Les fondations d’utilité publique rapportent à la société

Les fondations et les donateurs bénéficient en Suisse, ainsi que dans la quasi-totalité des pays européens, d'un allègement fiscal pour leurs dons. Il s’agit de créer une valeur ajoutée sociétale afin de générer des ressources qui, autrement, ne profiteraient pas au bien commun. Cette étude, intitulée « Les fondations – Une bonne affaire pour la société », initiée par SwissFoundations et développée conjointement avec PwC Suisse, est la première en Europe à apporter la preuve financière convaincante que les fondations d'utilité publique sont profitables à la société suisse.

Hommage à Maria Teresa Scassellati Sforzolini

Regrettée présidente de la Fondation Alta Mane, Maria Teresa Scassellati Sforzolini s’est engagée tout au long de sa vie en faveur du développement. Au travers de la Fondation Alta Mane entre autres, elle a utilisé l’art comme outil d’intégration pour des jeunes qui vivent dans des conditions de forte marginalisation sociale et d’extrême pauvreté. La Fondation Alta Mane poursuivra son œuvre. 

Les fondations ne sont pas des banques - SwissFoundations prend position

Sous la pression de l'OCDE, le Conseil fédéral a l'intention de supprimer les exemptions existantes pour les fondations d'utilité publique dans le cadre de l'échange automatique international de renseignements (EAR). Ainsi, dans certaines circonstances, les fondations donatrices courent le risque d'être obligées de rendre compte à l'administration fiscale au même titre que les petites banques – avec les conséquences financières qui en découlent. 

Peter Brey on diversity in foundation boards

 
In a context marked by the #metoo movement and the Swiss women strike, diversity in foundation boards is a topical issue. Peter Brey, Vice-President of SwissFoundations, was interviewed by Celine Yvon, Head of Programmes, Trafigura Foundation, who lead a workshop on this topic during the 18th Swiss Foundation Symposium on 21 May 2019 in Thun.
 
Céline Yvon: Today we conducted a workshop on promoting diversity in leadership positions of Swiss foundations. What were the reasons that brought you to attend this session?
 
Peter Brey: Promoting diversity is a topic that many people talk about, but I wanted to understand specifically how relevant Swiss foundations felt it was for them. The workshop was chock-a-block – not only packed with women but also with men attending, a very good sign of the subject’s relevance. I found the discussion fascinating in that it highlighted why and how diversity is indeed important. In order to understand society, one does need different backgrounds, viewpoints and experiences. Diversity is often reduced to the gender element but diversity of age, of professional, socio-economic and cultural background – all those dimensions matter. Personally, I find the question of including the younger generation, and how best to do so, particularly important. As one of the workshop’s participants said: young people who were born with the digital revolution think and relate to others differently than the older generation does. I also found it quite interesting that just taking on board one woman, one young person, or whoever to strengthen diversity – well, that’s not going to be enough. Experience shows that we need to have a sort of “critical mass” to influence the overall dynamics. And of course it’s the dynamic that counts.
Statistics tell us that in Swiss foundations, women represent about 30% of Board and of senior management – which by way of comparison, is slightly better than the for-profit sector (20%). Of course, the question is whether that’s enough; and from the outside, one may have the impression that many foundations are still dominated by retired civilized gentleman, reflecting the way society worked 20 years ago. This, of course, is inexact. However, as Foundation we must take care not to be out of sync with society, and not being aware of it because – how do we find that out? We don’t have profit and loss accounts that at the end of the year tell us neatly whether we have done things right or not. Our (triple?) bottom-line is more complicated than that. I think that promoting diversity in our governance structure (boards, committees, sounding boards etc.) is a relevant conversation to have, and I look forward to continuing it next year.
 

Céline Yvon: When it comes to Switzerland, what are the current challenges and opportunities that you see in moving ahead on this conversation about diversity?
 
Peter Brey: Today a panellist asked the plenary meeting, who among our Symposium’s participants thought that our current societal system worked and conversely, who thought it was dysfunctional and needed to be revamped. Among our audience of 500 people, only one person said our system was more or less effective. Given the audience in the room, I found this really amazing. It suggests that collectively we start to really let sink in that we are facing quite major challenges, potential crises, in societies that are getting more and more complex. It is therefore a requirement to have more diverse voices in our foundation structures to help us reflect and address these properly – and to stay relevant.  If we need to be in sync with society, diversity becomes a priority.
 
Céline Yvon: And as the umbrella organisation of foundations in our country, what can SwissFoundations do in this regard?
 
Peter Brey: SwissFoundations has no desire nor mandate to dictate anything to our members – but what we can do is stimulating a discussion. That’s exactly what we did today, and we can further such exchanges in the future, among members who are interested – so that information circulates and ultimately, inspires people.  
 

14 juin: grève des femmes

En tant qu'équipe 100% féminine au sein de SwissFoundations, nous exprimons notre solidarité avec la grève des femmes qui aura lieu le 14 juin dans toute la Suisse. Sous la devise "Égalité. Point final!" c'est n'ont seulement l'égalité salariale qui est revendiquée, mais aussi plus de temps et d'argent pour le travail de care (la prise en charge, les soins et les travaux ménagers accomplis pour des enfants et des adultes), ainsi que le respect sur le lieu de travail. 

Hommage à Gertrude Hirzel

Gertrude Hirzel a œuvré pendant vingt ans en faveur des femmes et des enfants les plus démunis. Son engagement déterminé et sa grande générosité ont notamment permis de notables avancées médicales pour l’éradication de la maladie du noma. Son œuvre continue grâce à la Fondation Gertrude Hirzel, basée à Genève et membre de SwissFoundations depuis 2007, qui a pour mission de soutenir des projets de constructions ou d’équipements dans les domaines sanitaires ou scolaires, principalement au bénéfice d’enfants de pays défavorisés.
 

First European Corporate Philanthropy and Social Investing Summit

EVPA and DAFNE are organising together the C Summit – The European Corporate Philanthropy and Social Investing Summit. This large-scale event is for everyone working for/with corporate foundations and social investors of all types, and who are keen on: creating a strong European network of peers and strengthening our corporate philanthropy; get insights on topics relevant to employees from corporate foundations and social investors; learning from best practice examples and inspiration; and rethinking their overall strategy.

Après le Symposium, c’est aussi avant le Symposium!

Transparence, diversité, durabilité, engagement, digitalisation ont fait résonner le 18ème Symposium des fondations suisses “Beyond the comfort zone” a Thoune. Avec 500 participants, 60 intervenants, 19 ateliers, et 190 tweets ces 2 jours ont été riches en rencontres et échanges. Nous vous remercions pour votre présence nombreuse et nous réjouissons de vous retrouver les 14 et 15 mai 2020 à Bâle pour la prochaine édition! 

Bienvenue à la Gottlieb und Hans Vogt-Stiftung !

Cette fondation donatrice basée à Soleure se consacre à la promotion des médias. Elle a pour mission de promouvoir une offre de médias diversifiée et libérale, avec un équilibre régional dans le canton de Soleure et au-delà, ainsi que de soutenir la formation professionnelle, la recherche et le développement dans le domaine des médias. Nous nous réjouissons de l’accueillir parmi nos membres!

"Philanthropie: la Suisse pour modèle?" Emission "Geopolitis" sur RTS

Karin Jestin, membre du comité directeur de SwissFoundations a participé en décembre 2014 à l'émission "Geopolitis" sur la RTS en élucidant la position de la Suisse en matière de philanthropie et les principaux enjeux pour ce secteur très particulier des fondations en Suisse et dans le monde. Cette émission sera rédiffusée le samedi 7 février 2015 à 13h20 sur RTS1.

Regardez l'emission maintenant

"La Philanthropie - Une arme contestataire?" - Emission "Babylone" sur Espace 2, 27.05.2014

Claudia Genier, directrice-adjointe de SF, a participé à l’émission « Babylone » sur le secteur des fondations aux côtés de Alexandre Lambelet (professeur à la Haute école de travail social et de la santé de Lausanne) et Etienne Eichenberger (associé gerant de WISE). Elle porte un regard sur les évolutions récentes du secteur en Suisse Romande en particulier.
Ecoutez l'emission en mp3